MAISON CENTRALE

Le déplacement de la Maison Centrale de Poissy : l’occasion de repenser le cœur de ville

La présence d’une Maison centrale au cœur de la ville est un sujet qui pose question depuis de nombreuses années. L’administration pénitentiaire en a à ce point conscience qu’elle n’a plus investi sérieusement dans son entretien depuis des années. La conséquence est que l’établissement est sous avis défavorable de la commission de sécurité depuis octobre 2014, avis confirmé de nouveau en 2017. Malgré cette mise en garde et les nombreuses alertes et courriers envoyés par la municipalité au Ministère de la Justice, l’inévitable s’est produit le 28 mars 2019 : un des murs d’enceinte de la prison s’est effondré. Suite à la venue de Nicole Belloubet, ministre de la Justice, nous avons organisé une consultation citoyenne numérique pour les habitants de Poissy, pour ou contre le maintien de la prison en centre-ville. Le résultat est sans appel : 82% contre des Pisciacais souhaitent le déménagement de la Prison du centre-ville. Nous ne pouvons imaginer le Ministère de la Justice ne pas entendre cet appel lorsque les habitants, la ville, la Communauté Urbaine, le Département et la Région se prononcent en faveur d’un déplacement et que la sécurité des Pisciacais est quotidiennement menacée !

Naturellement, si un feu vert à ce déplacement était donné par le ministère de la justice, les Pisciacais seraient à nouveau interrogés pour valider le nouveau projet d’aménagement du site ainsi libéré qui n’aurait pas vocation à être bétonné, mais, au contraire, à accueillir un nouveau poumon vert ainsi que des services nouveaux.