16 January 2020

Déclaration de candidature

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to dFlip 3D Flipbook Wordpress Help documentation.

Chers Pisciacaises, chers Pisciacais,

Dans le grand livre des souvenirs de cette première mandature, figurera à n’en pas douter cette anecdote d’un conseil municipal en 2015:“Monsieur le Maire, les élections municipales ont eu lieu en mars 2014 et depuis un an, vous êtes toujours en campagne. Il faudrait vous calmer!”. Notre collègue de l’opposition croyait nous faire un reproche… Nous ne pouvions rêver plus beau compliment!

L’engagement de terrain permanent !

En ce début d’année 2020, elle pourrait nous rendre “le même hommage !”. Oui, en six ans, nous avons mis un point d’honneur à rester à votre contact, direct et sans filtre, dans un exercice de démocratie de proximité dont nous sommes particulièrement fiers : 61 réunions publiques dans TOUS les quartiers -sans exception- avant chaque conseil municipal (une première en France), 36 réunions thématiques pour présenter et partager nos projets, 238 ouvertures de notre permanence de centre-ville TOUS les dimanches. 1218 réponses apportées à des problématiques que vous m’avez directement exposées lors de rencontres sur le terrain. Et je pourrais ajouter les interactions quotidiennes avec nos 28 référents de quartiers élus et non élus…

Etre maire aujourd’hui n’est pas un métier, c’est un état d’esprit. J’appartiens à cette génération d’hommes et de femmes qui aiment le contact et les relations franches, sans détour, une “Génération Terrain”,
marqueur de mon engagement depuis toujours. “Plus je travaille, plus la chance me sourit”, constatait Nelson Mandela. Voilà une valeur qui nous ressemble et qui nous rassemble. Oui, depuis six ans, nous avons beaucoup travaillé. Jamais seul, toujours collectivement. C’est notre ADN. L’équipe
d’élus que j’avais façonnée en 2014, dans sa diversité, dans ses sensibilités et personnalités différentes, a tout simplement été remarquable. Sans jamais se tromper d’objectifs : vous offrir un service public de qualité efficace, équilibrée et irréprochable. Tout n’est pas parfait mais nul ne saurait douter de notre détermination et de notre volonté d’aller de l’avant. Car personne n’a oublié combien notre ville avait pâti au mandat précédent d’alliances « contre-nature » lesquelles avaient explosé en plein vol et conduit Poissy dans une impasse. L’engagement de tous les élus sans exception et leur expertise ont grandement contribué à la réalisation de nos projets. Tout comme le professionnalisme des agents exemplaires de la ville de Poissy sans qui nous n’aurions pu relever les défis de la collectivité.

“ Nous n’avons pas de pétrole, mais nous avons des idées !”

Pas d’augmentation de la part communale des impôts locaux entre 2014 et 2020 : pari tenu ! Et ce n’est pas un mince exploit quand nous avons dû subir dans le même temps une perte cumulée de 28 millions d’euros liés aux baisses de la dotation globale de fonctionnement (DGF) de l’Etat. Mais notre gestion scrupuleuse des finances, -marquée par 25% d’économie de fonctionnement en six ans-, nous a permis non seulement de maintenir le même niveau de service à la population mais aussi d’en créer de nouveaux, et développer un fort niveau d’investissement de plus de 110 millions. Oui nous revendiquons cette approche entrepreneuriale entre rigueur et développement économique d’un côté, innovations et opportunités de l’autre. Et l’humain au cœur du quotidien. Quelques exemples. La création
du mécénat « MéSeine Aval » qui contribue au financement de nombreux projets (Musée du Jouet, Mur de la Tournelle, Maison de Fer,…). Le dispositif « Poissy Bien-Etre » qui consiste à proposer deux heures de sport et de culture hebdomadaires aux agents a non seulement permis d’améliorer leurs conditions de travail mais a également baissé l’absentéisme de 750
jours par an (soit une économie de 100.000 euros). Une première en France.
Le rapatriement de services de bâtiments dans lesquels nous étions locataires, dans des équipements propriétés de la ville : le CCAS, la police municipale, … et bientôt les services techniques (économie totale par
an de 500.000 euros). L’utilisation de l’eau de source de la « Galerie aux Moines » pour notre propreté urbaine et les espaces verts génèrent 20.000 euros d’économie par an et autant de gaspillage d’eau courante en moins. Le passage de l’ensemble des éclairages publics en LED a permis à la ville de diviser par trois sa consommation d’énergie. Avec un gain annuel de 307.000 euros par rapport au système traditionnel.

“95% des engagements réalisés”

Forts de cette gestion méticuleuse en bon père de famille, nous avons pu concrétiser la quasi intégralité des engagements que nous vous avions proposés en 2014. De la mise en place du plan de prévention des risques urbains et ses 71 caméras de vidéo- protection (baisse de la délinquance de 28%), la réouverture de la rue de la Tournelle puis la reconstruction exemplaire de son mur après plus d’un an de fermeture, la création de la Maison Bleue, guichet unique pour les aînés -, la Navette Bleue et du transport à la demande, le tout gratuitement, en passant par l’ouverture du
pôle social Simone-Veil en centre-ville et l’ouverture de Maisons de santé couplée à l’accompagnement financier des médecins qui s’y installent… Sans oublier les grands projets comme le futur Eco-quartier Rouget de Lisle sur lequel mes prédécesseurs s’étaient heurtés depuis plus de 20 ans. Un
quartier exemplaire en matière de transition écologique avec notamment l’enlèvement des ordures ménagères par aspiration (une première en Yvelines), la création d’un poumon vert de 1,2 hectare et la mise en
place de mobilités douces.
Et la liste est encore longue…

“Poissy, vitrine des Yvelines !”

Quant aux opportunités, inimaginables en 2014, nous avons su les saisir et les saisissons encore avec nos partenaires, avec détermination, et pragmatisme : le tramway et son nouveau tracé urbain qui permettra de passer de 7.000 usagers initialement à 37.000, réduisant de fait l’usage de la voiture. L’installation du futur centre d’entraînement du Paris Saint-
Germain sur les terrasses de Poncy : 250 millions d’investissement privés, 1.000 emplois
pendant la durée des travaux et accessoirement une levée de dette de 12 millions d’euros que la ville devait depuis 2002 aux anciens promoteurs commerciaux initialement prévus. Les nouveaux bâtiments de l’Hôpital de Poissy, – et ce n’est pas un luxe pour améliorer les conditions de travail du personnel et l’accueil aux usagers -.

Oui, comme l’écrivait récemment un magazine, « Poissy est la vitrine des Yvelines ». Et nous n’entendons pas nous arrêter en si bon chemin pour améliorer encore votre bien-être et notre bien-vivre ensemble.

C’est pourquoi avec passion, détermination et amour de cette ville où j’ai grandi, je serai de nouveau sur la ligne de départ aux prochaines échéances municipales de Mars prochain. Avec la même philosophie. A la tête d’une équipe soudée, représentative de l’ensemble des quartiers et désireuse de
donner le meilleur pour Poissy.

Une ville exemplaire en développement durable

Oui, nous avons beaucoup fait. Mais oui, il reste beaucoup à faire ensemble: la réalisation du tramway et son insertion urbaine,un nouveau pôle gare ultra-moderne, une passerelle piéton pour relier le RER à PSA et
l’Eco-quartier, la concrétisation de voies douces : passerelle Carrières-sous-Poissy et Poissy, les pistes cyclables qui irrigueront la ville au travers du schéma directeur de la Communauté Urbaine. La piétonisation de certaines rues sur lesquelles nous vous proposerons de vous positionner. Un nouveau poumon vert en centre-ville. La réalisation d’une Maison Eco-Citoyenne via
Cœur de Ville. La poursuite de la chasse aux poids lourds en transit. Autant d’initiatives pour améliorer votre cadre de vie et faire de Poissy une ville exemplaire en matière de développement durable. Telle sera la priorité des prochaines années.

Nos rencontres, votre écoute et vos idées nous permettent de façonner un nouveau projet 2020-2026 à votre image. Du « sur mesure » où l’humain et la famille guideront nos actions au quotidien. J’aurai plaisir à vous le présenter précisément dans les prochaines semaines.

Chères Pisciacaises, chers Pisciacais, vous me connaissez. Je suis un enfant de Poissy. J’ai grandi ici, je vis ici avec Céline mon épouse et mes trois enfants, comme l’ont fait auparavant mes parents et mes quatre frères et sœur. Le sang de la ville de Poissy coule dans mes veines. Parce que j’aime cette ville. Profondément. Depuis toujours.